La Région Normandie valorise le soutien des collectivités européennes au secteur de l’hydrogène et promeut le soutien financier de l’UE à cette technologie.

L’Antenne de la Région Normandie à Bruxelles était présente les 4 et 5 février 2020 à Paris sur le salon Hyvolution – le principal salon français dédié à l’hydrogène - pour animer la 3e réunion plénière du Partenariat interrégional européen sur les vallées hydrogène. Lancé en mai 2019 et coordonné par les Régions Normandie, Auvergne Rhône Alpes, Northern Netherlands et Aragon, ce partenariat regroupe plus de 30 régions européennes situées dans 13 pays différents et a pour objectif de faire émerger des projets impliquant des acteurs de ces différentes régions. Pour ce faire, 12 groupes de travail thématiques couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur de l’hydrogène et des piles à combustible – de la production d’hydrogène aux usages comme les cars longue-distance ou les bateaux hydrogène par exemple – ont été lancés en novembre 2019.

Cette 3e réunion plénière a été l’occasion de rassembler la centaine de participants européens aux groupes de travail (autorités locales, académiques, industriels) pour faire le bilan de leurs premiers mois de réflexion collective. En introduction, Bart Biebuyck, Directeur exécutif de la FCH JU, le partenariat public-privé européen sur l’hydrogène et les piles à combustible, a rappelé l’importance de la mobilisation des régions pour soutenir le secteur et développer la demande pour les technologies hydrogène. Chaque groupe de travail a ensuite fait le point sur les défis posés par cette coopération mais aussi et surtout présenté les idées de projets conjoints sur lesquelles ils travaillent. Ces présentations de projets étaient ouvertes à l’ensemble des participants au salon Hyvolution afin de permettre aux acteurs qui le souhaitent de rejoindre les projets qui les intéressent. En conclusion, Christian Weinberger, conseiller « Hydrogène » de la DG GROW (Industrie, Entreprises, Marché intérieur) de la Commission européenne, a présenté les réflexions de la Commission sur la future politique industrielle de l’UE qui doit être rendue publique en mars 2020.

Par ailleurs, l’Antenne de Bruxelles est intervenue à Caen et à Rouen les 16 et 17 janvier 2020 devant une trentaine de structures pour présenter les différents programmes de financement européens mobilisables pour le secteur de l’hydrogène et des piles à combustible. Outre les financements européens dédiés comme la FCH JU, d’autres programmes plus généraux ont été présentés comme Erasmus +, qui peut être utilisé pour financer des formations et le développement d’outils pédagogiques innovants sur l’hydrogène, ou le Fonds d’innovation, qui pourra être mobilisé à partir du 2nd semestre 2020 pour cofinancer des projets de démonstration de technologies innovantes en matière de production d’hydrogène « vert » à partir d’énergies renouvelables par exemple. Ces réunions d’information ont été organisées par la filière Normandie Energies dans le cadre de l’étude DEPHLY sur le déploiement de l’hydrogène le long de la vallée de la Seine.

Pour en savoir plus :

  • Panorama des financements européens mobilisables sur l’hydrogène :

https://projets-vikings.normandie.fr/sites/TENOR---Team-Europe-Normandie/Documents/Présentation%20financements%20H2.pdf