Une délégation d’acteurs normands de la recherche et de l’innovation (R&I) était à Bruxelles les 26 et 27 juin 2019 pour échanger sur les futurs programmes européens

Cette délégation était composée de représentants de la Région Normandie, de la COMUE Normandie Université, des universités de Rouen et du Havre, de l’INSA Rouen, des délégations régionales du CNRS et de l’INSERM, des laboratoires CORIA et GPM, des pôles de compétitivité Hippolia, Valorial et Mov’éo et de l’AD Normandie.

Ce déplacement était organisé dans le cadre des activités du réseau TENOR (Team Europe Normandie), animé conjointement par la Région, Normandie Université et l’AD Normandie, et qui regroupe l’ensemble des structures normandes des secteurs de la recherche, de l’enseignement supérieur et de l’innovation qui souhaitent se positionner sur les programmes de financement européens (hors FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> ) pour ces domaines.

Les acteurs normands ont eu l’occasion d’échanger directement avec les directions générales de la Commission européenne en charge de la recherche et de l’innovation, de l’enseignement supérieur, du développement économique et de la politique régionale pour faire le point sur les opportunités de financement qu’il sera possible de mobiliser à partir de 2021, l’objectif étant d’anticiper la sortie des premiers appels à projets pour être en mesure d’y répondre dès que possible.

Une rencontre était également prévue avec Emmanuelle Merlin, conseillère en charge de la science et de la technologie au sein de la Représentation permanente de la France auprès de l’UE, qui est revenue sur le fonctionnement des négociations entre le Parlement européen et le Conseil sur ces futurs programmes et sur les grands enjeux de ces négociations (budget, articulation entre les différentes sources de financement, implication du Royaume-Uni dans ces futurs programmes).