Lors de sa visite de l’hôpital de Sées, vendredi 19 février, Hervé Morin, Président de la Région Normandie, a annoncé l’affectation des crédits complémentaires FEADER<p>Fonds européen agricole pour le développement rural</p> au programme LEADER<p>Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale</p> , ce qui représente près de 12 millions € pour la Normandie pour la période de transition. Ces fonds permettront de financer de nouveaux projets et de préparer la prochaine programmation qui démarrera en 2023. Un avenant sera ainsi négocié par la Région, gestionnaire de ces fonds européens, avec les GAL<p>Un <strong>groupe d'action locale</strong> ou <strong>GAL</strong> est un ensemble de partenaires socio-économiques privés et publics installés dans des territoires ruraux et chargés de la mise en place d’une stratégie de développement organisée en accord avec le programme européen <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Liaison_entre_actions_de_d%C3%A9veloppement_de_l%27%C3%A9conomie_rurale" title="Liaison entre actions de développement de l'économie rurale">Leader</a></p> .

Tenant compte du retard sur la prochaine programmation des fonds LEADER<p>Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale</p> , il a été décidé de reporter les dates de fin de programmation de ces fonds pour maintenir la dynamique de développement et le soutien financier aux territoires ruraux, avec les Groupes d’Action Locale (GAL<p>Un <strong>groupe d'action locale</strong> ou <strong>GAL</strong> est un ensemble de partenaires socio-économiques privés et publics installés dans des territoires ruraux et chargés de la mise en place d’une stratégie de développement organisée en accord avec le programme européen <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Liaison_entre_actions_de_d%C3%A9veloppement_de_l%27%C3%A9conomie_rurale" title="Liaison entre actions de développement de l'économie rurale">Leader</a></p> ), réseau rural national qui accompagne les territoires LEADER<p>Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale</p> . La Région Normandie est l’une des seules à ce jour à prendre cette décision en faveur des GAL<p>Un <strong>groupe d'action locale</strong> ou <strong>GAL</strong> est un ensemble de partenaires socio-économiques privés et publics installés dans des territoires ruraux et chargés de la mise en place d’une stratégie de développement organisée en accord avec le programme européen <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Liaison_entre_actions_de_d%C3%A9veloppement_de_l%27%C3%A9conomie_rurale" title="Liaison entre actions de développement de l'économie rurale">Leader</a></p> . Un avenant sera négocié en mars par la Région, gestionnaire de ces fonds européens, avec les GAL<p>Un <strong>groupe d'action locale</strong> ou <strong>GAL</strong> est un ensemble de partenaires socio-économiques privés et publics installés dans des territoires ruraux et chargés de la mise en place d’une stratégie de développement organisée en accord avec le programme européen <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Liaison_entre_actions_de_d%C3%A9veloppement_de_l%27%C3%A9conomie_rurale" title="Liaison entre actions de développement de l'économie rurale">Leader</a></p> .

A ce jour, l’enveloppe consacrée à ce programme est de 40 millions € et 850 projets sont d’ores et déjà soutenus sur le territoire normand. Ils ont émergé aussi grâce au travail des GAL<p>Un <strong>groupe d'action locale</strong> ou <strong>GAL</strong> est un ensemble de partenaires socio-économiques privés et publics installés dans des territoires ruraux et chargés de la mise en place d’une stratégie de développement organisée en accord avec le programme européen <a href="https://fr.wikipedia.org/wiki/Liaison_entre_actions_de_d%C3%A9veloppement_de_l%27%C3%A9conomie_rurale" title="Liaison entre actions de développement de l'économie rurale">Leader</a></p> . Plus de 4 millions € leur ont été versés pour contribuer à l’animation et l’ingénierie des territoires ruraux.

Les fonds européens LEADER<p>Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale</p> contribuent notamment au soutien de projets sur le thème de la santé.

Ainsi, l’hôpital de Sées a pu acquérir des équipements médicaux afin de créer de nouveaux services de soins de santé de proximité.

Grâce aux fonds FEADER<p>Fonds européen agricole pour le développement rural</p> , dispositif LEADER<p>Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale</p> , l’hôpital s’est doté :

  • d’un échographe pour la création d’une permanence de consultations de cardiologie :
    Coût du projet de 55 503 € financé à hauteur de 40 000 € par les crédits FEADER<p>Fonds européen agricole pour le développement rural</p> dans le cadre du dispositif LEADER<p>Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale</p> et 15 503 € d’autofinancement du porteur
  • d’un capteur plan permettant la réalisation de diagnostics d’imagerie médicale précis, appareil indispensable au renforcement des téléconsultations
    Coût du projet de 64 896 € financé à hauteur de 50 000 € par les crédits FEADER<p>Fonds européen agricole pour le développement rural</p> dans le cadre du dispositif LEADER<p>Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale</p> et 14 896 € d’autofinancement du porteur
  • d’un minibus adapté aux personnes à mobilité réduite : il s’agit de développer le service d’accueil du jour en proposant de transporter les bénéficiaires vers le lieu d’accueil.
    Coût du projet de 58 652 € financé à hauteur de 34 921,92 € par les crédits FEADER<p>Fonds européen agricole pour le développement rural</p> dans le cadre du dispositif LEADER<p>Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale</p> et 8 730 € d’autofinancement du porteur ainsi que 15 000 € de contributions privées de la Fondations Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Ces fonds européens ont permis de développer l’offre de soins à Sées et de consolider les partenariats avec les autres centres hospitaliers de l’Orne.

FEADER : Fonds européen agricole pour le développement rural 
LEADER : Liaison Entre Actions de Développement de l'Économie Rurale

Contact presse :
Emmanuelle Tirilly – tel : 06 13 99 87 28 – emmanuelle.tirilly@normandie.fr