François-Xavier Priollaud était à Bruxelles pour valoriser deux projets normands importants : Normandie pour la Paix et l’Alliance Manche.

Photo : la délégation Alliance Manche en réunion à la DG REGIO à Bruxelles le 11 septembre

François-Xavier Priollaud, Vice-Président du Conseil régional de Normandie, s’est rendu à Bruxelles les 10 et 11 septembre derniers. La première partie de son déplacement fut consacrée à des rendez-vous de présentation du Forum Normandie pour la Paix à plusieurs eurodéputés français, parmi lesquels des nouveaux élus comme Bernard Guetta, membre des commissions Affaires étrangères et Culture du Parlement européen, et Nathalie Loiseau, présidente de la sous-commission sécurité et défense du Parlement européen. Depuis ses débuts, le Forum Normandie pour la Paix est soutenu par le Parlement européen par le biais d’une convention de partenariat entre le Parlement et la Région Normandie signée en janvier 2018. Le projet de création d’un centre du journalisme de guerre à Bayeux, en lien avec le prix Bayeux des correspondants de guerre remis chaque année, a aussi été évoqué lors de ces rendez-vous, suscitant l’intérêt des parlementaires rencontrés.

La seconde partie de ce déplacement bruxellois fut consacrée à l’Alliance Manche, initiative prise par la Région Normandie afin de redynamiser le dialogue entre collectivités locales et acteurs des deux rives de la Manche. A la tête d’une délégation d’une dizaine d’acteurs français et britanniques, représentant différentes autorités locales (la Région Bretagne, le Hampshire, les Cornouailles) ainsi que Normandie Université et Brittany Ferries, François-Xavier Priollaud a plaidé auprès de représentants de la Direction générale Politique régionale (DG REGIO) de la Commission européenne pour la reconnaissance de la spécificité de l’espace Manche et la nécessité d’imaginer, dans le contexte du Brexit, de nouveaux instruments juridiques pour promouvoir la coopération entre acteurs français et britanniques dans cette zone. La Commission européenne a exprimé son entier soutien à cette initiative, particulièrement bienvenue dans le contexte actuel.