François-Xavier Priollaud et Anne-Laure Marteau se sont rendus à Bruxelles le 15 mai pour une série de RDV avec des responsables des institutions européennes.

M. Priollaud, Vice-Président de la Région Normandie en charge des affaires européennes et internationales, et Mme Marteau, Présidente de la Commission Europe et International,  se sont d’abord entretenus avec plusieurs fonctionnaires de la Direction générale politique régionale et urbaine (DG REGIO) de la Commission européenne. L’objet principal de ce RDV était de discuter, dans le contexte du Brexit, de l’avenir du programme de coopération transfrontalière France (Manche) Angleterre, auquel participe la Normandie. La DG REGIO s’est montrée intéressée par l’initiative « Alliance Manche », partenariat d’acteurs des 2 rives de la Manche initié par la Normandie pour repenser les modalités de coopération autour de ce bassin maritime. Il a ainsi été décidé lors de cet entretien d’organiser une réunion de travail en septembre entre la Commission et des membres de l’Alliance Manche afin d’alimenter le document de réflexion de la Commission sur les priorités stratégiques d’investissement dans cet espace, dont la publication est attendue pour fin octobre.

Lors de cette journée bruxelloise, M. Priollaud et Mme Marteau se sont également rendus au Secrétariat général de la Commission, pour s’entretenir avec le responsable du futur programme « InvestEU ». A partir de 2021, ce programme, qui prendra la succession de l’actuel « Plan Juncker », permettra, grâce à une garantie financée par le budget européen, l’octroi de prêts pour des projets innovants des territoires, dans les domaines de la transition énergétique, des transports propres, du soutien aux PME ou encore des infrastructures sociales.

Enfin, des rencontres avec des membres de la Task force 50, l’équipe de Michel Barnier, et du cabinet du Commissaire français Pierre Moscovici, ont permis de faire le point sur les perspectives post-électorales de l’UE (Brexit ; priorités du futur collège des Commissaires…).