Les 11 et 12 décembre, la Région Normandie a accueilli une délégation de la DG MOVE (transports) de la Commission européenne

Ce déplacement avait pour objet la signature de la convention de financement de la « chatière » (digue permettent l’accès fluvial direct à Port 2000) et évoquer les grands projets de transports en Normandie.

Après une visite sur le Port du Havre, la délégation de la Commission européenne composée de Peter Balazs, Coordinateur du corridor européen Mer du Nord  / Méditerranée et de son conseiller M. Padoy, de M. Herald Ruijters, Directeur « Investissement, transport durable et innovant » et de M. Jean Louis Colson, Chef d’unité « Réseaux de transports » à la DG MOVE s’est rendue à l’Hôtel de ville du Havre pour la Cérémonie de signature de la convention de financement de la « chatière » en présence du Président de la Région Normandie M. Hervé Morin, de Vanina Nicoli, Sous-préfète du Havre,  Jean-Baptiste Gastinne, Maire du Havre, Président de Le Havre Seine Métropole et Baptiste Maurand, Directeur Général de HAROPA-Port du Havre.

La Commission européenne cofinance à hauteur de 20% cet ouvrage majeur pour le port (25M€) dans le cadre du Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe (MIE) mais le principal financeur est la Région Normandie puisqu’un financement à hauteur de plus de 82 M€ (66%) a été débloqué par la Région (montant total du projet : 125 M€).  La Région Normandie permet ainsi la réalisation d’un équipement essentiel pour le port du Havre attendu depuis 20 ans par le monde portuaire de la Seine. La part fluviale représente aujourd’hui moins de 9 % de la desserte portuaire contre 35 % pour les ports concurrents d’Anvers et Rotterdam. Ce nouvel accès direct permettra à tous les types de bateaux fluviaux d'atteindre les terminaux à conteneurs de Port 2000 à partir de fin 2023.

C’est un projet important pour le report modal et la décarbonisation des transports. M.Peter Balazs, le Coordinateur européen a ainsi souligné : "C'est un projet important pour le développement du port du Havre et de la ville ainsi que pour l’impératif de la transition énergétique, quand décarboner les transports est un objectif central de la politique de l’Union européenne". En effet, le même jour, la Commission européenne a présenté son « Pacte vert pour l’Europe » qui met le climat au cœur de l’agenda politique pour les 5 prochaines années avec pour objectif de faire de l’Europe le premier continent climatiquement neutre à l’horizon 2050.

La visite de la délégation s’est poursuivie par un dîner à Rouen en présence d’élus et d’acteurs du monde portuaire. Le lendemain, jeudi 12 décembre, la délégation s’est rendue à Amfreville sous les Monts pour visiter le barrage de poses dont la rénovation a été financée à hauteur de 4M€ par l’Union européenne.

 Plus d’infos : https://www.normandie.fr/la-region-normandie-debloque-la-chatiere-de-port-2000-au-havre