Le Mécanisme pour l’Interconnexion en Europe (MIE) contribue à l’amélioration des infrastructures dans les secteurs des transports, de l’énergie et des télécommunications. Il vise à développer des réseaux transeuropéens modernes et hautement performants et doit contribuer à l’atteinte par l’Union européenne de ses objectifs en termes de développement durable.

Budget total 2014-2020 : 33 milliards €

Objectifs :

Transports (26 milliards €) :

  • Supprimer les goulets d’étranglement, renforcer l’interopérabilité ferroviaire, établir les liaisons manquantes et améliorer les tronçons transfrontaliers ;
  • Garantir des transports durables et efficaces à long terme ;
  • Optimiser l’intégration et l’interconnexion des modes de transport.

Energie (5,5 milliards €) :

  • Améliorer la compétitivité en promouvant une intégration plus poussée du marché intérieur de l’énergie ;
  • Renforcer la sécurité de l’approvisionnement énergétique de l’UE ;
  • Contribuer au développement durable et à la protection de l’environnement

Réseaux de télécommunications (1 milliard €) :

  • Accélérer le déploiement des réseaux à haut débit et ultrarapide ;
  • Favoriser l’interconnexion et l’interopérabilité des services publics nationaux en ligne.

 

Activités soutenues :

  • Transports : mise en œuvre du réseau central et du réseau global, réalisation d’études sur des projets d’intérêt commun, mise en œuvre des infrastructures de transport dans les nœuds du réseau central, actions visant à réduire les nuisances sonores, mise en œuvre d’infrastructures sécurisées, actions de soutien aux autoroutes de la mer…
  • Energie : projets d’intérêt commun portant sur les corridors et les domaines prioritaires en matière d’infrastructures dans le domaine de l’énergie, notamment les actions garantissant un degré élevé de sécurité d’approvisionnement à l’échelle régionale ou de l’Union européenne et le développement de technologie hautement innovantes.
  • Réseaux de télécommunications : actions dans le domaine des réseaux à haut débit, actions dans le domaine des services génériques et des plateformes de service centrales.

 

Pays éligibles :

Etats membres de l’UE, pays en voie d’adhésion, pays candidats, Etats membres de l’AELE et pays tiers bénéficiant de la politique européenne de voisinage.

 

Bénéficiaires :

Autorités locales et régionales, centres de recherche, grandes entreprises, PME, gestionnaires d’infrastructures.

 

Modalités :

Appels à propositions dont les dates de publication sont indiquées dans les programmes de travail annuels. Les modalités de financement, les bénéficiaires et les types d’activités financées sont précisés dans les appels à propositions.

Cofinancement entre 20% et 100% des coûts éligibles.

 

Pour aller plus loin : http://ec.europa.eu/inea/en/connecting-europe-facility