• A-
  • /
  • A+
normandie.fr

La Commission lance 2 actions pilotes pour renforcer le potentiel d'innovation des régions européennes

Dans le cadre de la période de programmation actuelle des Fonds européens structurels et d’investissement (FESI) sur 2014-2020, les régions européennes se sont dotées de « stratégies de recherche et d’innovation pour une spécialisation intelligente » (Ris3 – Research & Innovation Strategies for Smart Specialisation en anglais) sur demande de la Commission européenne. Ces stratégies ont pour objectif d’aider les régions à identifier leurs domaines d’excellence et de renforcer leurs avantages comparatifs sur la scène européenne en orientant les investissements publics en matière de recherche et d’innovation vers ces domaines porteurs.

Cette approche a été saluée par le Parlement européen, le Conseil de l’UE et le Comité des Régions, qui ont cependant souligné la nécessité d’aller plus loin dans le soutien aux régions pour leur permettre de réaliser pleinement leur potentiel d’innovation. En réponse à ces appels, la Commission européenne se propose de prolonger l’expérience des Ris3 via deux projets pilotes présentés dans un plan d’action publié le 18 juillet 2017 :

  • Pour les régions « développées » ou « en transition », la Commission souhaite renforcer la coopération interrégionale comme outil au service de l’innovation dans les territoires. Elle soutiendra donc, via une action pilote qui sera lancée en septembre 2017, 5 à 10 partenariats thématiques européens dans l’optique de faire émerger des projets d’innovation interrégionaux d’une ampleur suffisante pour mobiliser tous les acteurs de la chaîne de l’innovation (autorités locales, entreprises et chercheurs) dans les États membres.
  • Les thématiques suivantes seront privilégiées : la fabrication avancée et l’industrie 4.0 ; la bioéconomie ; la transition énergétique ; la mobilité propre et connectée ; la santé ; la cybersécurité ou le big data.     

Cette action pilote sera financée par une enveloppe FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> (Fonds européen pour le développement régional) d’1 million € gérée directement par la Commission.

  • Pour les régions les moins développées, la Commission lancera à l’automne 2017 une action test impliquant un nombre limité de régions volontaires qui souhaiteraient s’appuyer sur leurs stratégies de spécialisation intelligente pour développer leurs capacités et qui pourront bénéficier d’un soutien spécifique d’experts et d’outils de la Commission.   

Les résultats de ces deux projets pilotes viendront nourrir la réflexion que la Commission commence à mener concernant la prochaine période de programmation des FESI, notamment la manière dont la Commission soutiendra les projets interrégionaux après 2020.

De plus, la Commission s’engage à continuer ses efforts pour créer aux échelles européenne, nationale et locale un environnement favorable à l’innovation et à faciliter le dialogue entre les entreprises et les acteurs de la recherche publique. La Commission poursuivra également son action visant à clarifier les règles (notamment liées aux aides d’Etat) et à mieux articuler les FESI et les autres outils européens de soutien à la recherche et à l’innovation.

Référence :

Le texte du plan d’action du 18 juillet 2017 intitulé « Renforcer l’innovation dans les régions d’Europe : des stratégies pour une croissance résiliente, inclusive et durable » : http://ec.europa.eu/regional_policy/sources/docoffic/2014/com_2017_376_2_fr.pdf