• A-
  • /
  • A+
normandie.fr
Le Comité des Régions de l’UE a adopté lors de sa session plénière des 22 et 23 mars une résolution sur le Brexit.

Lors de sa dernière session plénière des 22 et 23 mars, quelques jours avant la notification officielle par le Royaume-Uni de l’article 50 du Traité qui lancera les négociations relatives à son retrait de l’UE, le Comité des Régions de l’UE, instance consultative qui porte dans les débats européens la voix des Régions et des collectivités locales, a adopté une résolution sur le Brexit.

Celle-ci émet notamment le souhait que les autorités locales britanniques concernées restent éligibles aux programmes de coopération territoriale européenne cofinancés par le FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> (programmes Interreg) à l’issue de la programmation actuelle, c’est-à-dire après 2020. Un des programmes concernés est le programme France-Manche-Angleterre, qui  couvre un large territoire éligible qui s’étend des Cornouailles au Norfolk en Angleterre et du Finistère au Pas-de-Calais en France. Ce programme est actuellement géré par le comté de Norfolk. Le Comité des Régions considère que la coopération entre les collectivités locales des 2 rives de la Manche mérite une attention particulière.

Plus généralement, le Comité des Régions souhaite que les autorités locales britanniques puissent rester éligibles aux programmes de l’UE notamment dans les domaines de la recherche et de l’innovation ou de la jeunesse lors de la future programmation post-2020, donc après le retrait définitif du Royaume-Uni de l’UE, sur le modèle par exemple de la Norvège ou de l’Islande, dont les acteurs sont éligibles à certains programmes européens.

Pour plus d’information :

Le texte de l’avis du Comité des Régions (en anglais) : https://m.contexte.com/docs/8876/resolution-du-comite-des-regions-sur-le-brexit-22-mars-2017.pdf