• A-
  • /
  • A+
normandie.fr

L’innovation, au cœur des programmes 2014-2020, a fait l’objet d’une table ronde avec des porteurs de projets normands (SAS BodyCap, ferme expérimental de la Blanche Maison, Maison de l’emploi et de la Formation de l’Agglomération Caennaise), lors du comité de suivi des fonds européens qui s’est tenu à Caen ce jeudi 29 juin.

Cet évènement a également permis de dresser le bilan sur la mise en œuvre des fonds européens sur le territoire et de finaliser le processus de convergence entre les programmes européens de Normandie suite à la fusion.

« Le comité de suivi a mis en évidence l’effet de levier des fonds européens qui financent chaque année des centaines de projets normands innovants au service de l’attractivité, de la compétitivité et du rayonnement de la Normandie »  a déclaré Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

Le comité de suivi est une instance multi-partenariale de mise en œuvre des fonds européens sur le territoire- coprésidé par Hervé Morin, Président de la Région Normandie et Fabienne Buccio, Préfète de Normandie, qui se réunit deux fois par an. Les fonds européens, définis sur le périmètre des anciennes régions, représentent plus d’un milliard d’euros en Normandie.

« Les fonds européens structurels et d’investissement (FESI) sont un outil essentiel de la politique de cohésion et renforcent utilement les politiques publiques en faveur de la croissance et de l’emploi. Les travaux du comité de suivi doivent nous conduire à agir collectivement pour rendre l’Europe, à laquelle les Français ont réaffirmé leur attachement, plus accessible et plus perceptible pour le citoyen » déclare Fabienne Buccio, préfète de la région Normandie.

L’innovation, pilier des programmes européens

Les programmes européens 2014-2020 accordent une place majeure à l’innovation. Des bénéficiaires de fonds européens ont témoigné, lors d’une table ronde, sur l’aspect innovant de leur projet.

Projet FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> - Projet PEPSY par SAS Bodycap

Ce projet vise à développer une offre d'Activité Physique Adaptée (APA) à distance pour des patients présentant des troubles psychiatriques. L'innovation majeure du programme réside dans le développement d'une offre complète couvrant l'intégralité de la chaîne de valeur : prescription médicale, construction et mise en œuvre individualisée d'une prise en charge interactive intégrant un système de visio-conférence, un système de suivi des données physiologiques (capteurs), et une évaluation du coût/efficacité du programme d'APA établi. Le coût total du projet 390 789,86 €, dont 156 315,94 € de FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> (40%) et 78 157,92 € de fonds régionaux (20%).

Projet FEADER – Plateforme numérique expérimentale LoRa en agriculture

Ce projet est porté par l’association normande de la ferme expérimentale Blanche Maison, il est conduit en partenariat avec la Chambre Régionale d'Agriculture de Normandie, LATITUDE GPS (PME), ENSICAEN (Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Caen) et Adventiel (PME). Il s’agit de concevoir et mettre en place une plateforme numérique sur la ferme Blanche Maison avec comme objectif d'installer à l'échelle d'une exploitation agricole, un réseau numérique se basant sur le protocole LoRaWAN. Ce dispositif constituera un outil d'aide à la décision pour l'agriculteur, permettant plus de réactivité, moins de pénibilité et plus de sécurisation des fermes dans le suivi de l'alimentation, de la santé, de la reproduction, la fertilisation... Le coût total du projet est de l’ordre de 130 000 € pour une subvention de 103 500 € (UE/Région). Le projet a commencé le 1er juin 2016 et devrait se terminer au 1er juin 2018.

Projet FSE<p>Fonds social européen</p> – Gestion prévisionnelle de l’emploi et des compétences territoriale (GPECT) numérique par la Maison de l’Emploi et de Formation de l’Agglomération Caennaise (MEFAC)

Le projet vise à contribuer au développement de la filière numérique sur le projet ressources humaines en structurant une démarche de GPECT pour les entreprises. Le coût total du projet est d’environ 278 000 € pour un financement FSE<p>Fonds social européen</p> de 167 000 €.

Bilan de la programmation 2014-2020

Après deux années de programmation effective, plus de 134.1 millions d’euros ont été engagés au bénéfice de 333 projets pour le Fonds européen de développement régional (FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> ). Pour le Fonds social européen (FSE<p>Fonds social européen</p> ) et l’Initiative pour l’Emploi des Jeunes (IEJ<p>Initiative pour l’emploi des Jeunes</p> ), 66,2 millions d’euros. Plus de 49 millions d’euros de Fonds européen agricole pour le développement rural (FEADER<p>Fonds européen agricole pour le développement rural</p> ) ont été engagés au bénéfice de 8160 projets. Enfin,  2,5 millions d’euros sont mobilisés pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP<p>Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche</p> ), géré par l’Etat, ce qui correspond à trois mesures : création d’entreprise pour les jeunes pêcheurs, investissements productifs en aquaculture et transformation des produits.

Finalisation du processus de convergence

Les programmes européens en Normandie se poursuivent jusqu’en 2020 sur le périmètre des anciennes régions. Ce comité de suivi a permis d’acter la finalisation du processus de convergence des programmes normands :

  • révision des programmes de développement rural permettant de réaffecter 50 millions d’euros supplémentaires aux mesures agroenvironnementales et climatiques (MAEC) face à l’afflux des demandes sur ce dispositif majeur ;
  • mise en place d’un réseau rural normand ;
  • harmonisation des procédures de sélection et de dépôt des dossiers ;
  • dépôt en ligne de tous les dossiers FEDER ;
  • plan de communication et d’évaluation unique des programmes européens en Normandie.