• A-
  • /
  • A+
normandie.fr
Le Conseil de l’UE et le Parlement européen sont tombés d’accord sur les nouvelles règles européennes relatives à l’étiquetage énergétique des produits, plus claires pour le consommateur.
Europe Etiquetage énergétique des produits

Lancé en 1995, le système européen d’étiquetage énergétique des produits a fait ses preuves. La Commission estime en effet que 85% des consommateurs européens en tiennent compte lors de leurs achats.

Cependant, si ce système a bien favorisé l’innovation industrielle – la plupart des produits se situant aujourd’hui dans les classes les plus élevées (de A+++ à A+) – il est devenu difficile pour les consommateurs d’identifier les produits les plus performants : ils peuvent en effet penser qu’en achetant un produit de classe A+ ils achètent l’un des plus performants alors qu’en fait, c’est parfois l’un des moins performants.

C’est pourquoi la Commission européenne a proposé en juillet 2015 une nouvelle directive visant à mettre à jour ces règles d’étiquetage. La principale mesure de cette directive est de revenir à une échelle d’étiquetage énergétique unique allant de « A à G ». Les produits déjà présents sur le marché seront mis en vente sans changement mais les nouveaux produits se verront appliquer le nouveau régime. Les anciennes étiquettes (A+, A++, A+++) seront retirées par les détaillants et des campagnes d’information ciblées seront lancées.

 Ces nouvelles règles ont été approuvées le 22 mars 2017 par les négociateurs du Conseil de l’UE et du Parlement européen. Elles doivent à présent être validées officiellement par l’ensemble de ces deux institutions avant d’entrer en vigueur dans les mois à venir.

Pour plus d’informations :

Le communiqué de presse de la Commission européenne sur cet accord : http://europa.eu/rapid/press-release_IP-17-691_fr.htm