Jeudi 14 juin, le comité de suivi des Fonds Européens s'est tenu au Musée des Beaux-Arts de Caen.

Ce comité de suivi aborde l’ensemble des fonds européens – FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> , FSE<p>Fonds social européen</p> , IEJ<p>Initiative pour l’emploi des Jeunes</p> , FEADER<p>Fonds européen agricole pour le développement rural</p> , FEAMP<p>Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche</p> – bénéficiant au territoire normand et à ses habitants pour plus d’un milliard d’euros sur la période 2014-2020. Il permet notamment de faire le point avec les partenaires sur l’avancement de ces programmes et leur contribution au développement de l’innovation en région.

Diaporama diffusé lors du comité

Des visites de projets ont également été organisées, pour illustrer l’utilisation faite des financements européens :

  • FEADER<p>Fonds européen agricole pour le développement rural</p> - Parcours touristique "Livarot ville agro-industrielle"

La Communauté de communes du Pays de Livarot, porteuse du projet, a implanté deux parcours d’interprétation sur son territoire: « Eugène Boudin à Fervaques », et «Cité agro-industrielle à Livarot». Le circuit de Livarot permet de découvrir l’histoire de la ville, qui a vécu une véritable révolution industrielle aux 19e et 20e siècles. Ce projet répond à une attente car plus de 65 000 personnes visitent la ville chaque année. La mise en valeur de ce patrimoine fait suite à la restauration de la Machine à vapeur des anciennes usines Leroy et à la création autour d’un centre d’interprétation de ce patrimoine labellisé Pays d’art et d’histoire.

Fonds concernés : FEADER<p>Fonds européen agricole pour le développement rural</p> - Leader<p>Liaison Entre Actions de Développement de l’Economie Rurale</p> , 10 814 €

  • FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> - Projet AgroEcoLiF 

Porté par Arvalis, ce projet propose des alternatives aux produits chimiques en travaillant sur les leviers agronomiques. Il s’attache à rechercher une cohérence globale de l'itinéraire de production du lin fibre ciblant une variété semée à la bonne date, à une densité maîtrisée, avec un recours au bio-contrôle et au désherbage mécanique. L’objectif est d’obtenir un rendement maximisé et une bonne qualité des fibres. Une évaluation sera conduite afin de mesurer les résultats économiques, le niveau de dépendance aux intrants comparé à un itinéraire technique de production conventionnelle.

Fonds concernés : FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> , 76 800 €

  • FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> - Requalification des ateliers Louis Richard

La requalification des ateliers Louis Richard s’inscrit dans le projet de restructuration multi-site du Muséum d’Histoire Naturelle du Havre qui vise à développer les espaces d’exposition, diversifier les activités et améliorer les conditions d’accueil du public et de stockage des réserves du musée.

Fonds concernés : FEDER<p>Fonds européen de développement régional</p> ,  915 000 €

  • FSE<p>Fonds social européen</p> - Projet d'insertion Nouvelles Réserves du Muséum du Havre

Le projet a  consisté à accompagner 14 personnes ayant des difficultés d’accès à l’emploi en prenant appui sur une mise en situation de travail dans les domaines de  la culture et du patrimoine et plus particulièrement sur les métiers de la conservation préventive et du livre au sein du Muséum d'histoire naturelle du Havre.

Financement FSE : 237 323 €