• A-
  • /
  • A+
normandie.fr

Le réseau URBACT 2nd CHANCE vise à dynamiser les bâtiments vacants et sites urbains sous utilisés dans une démarche de développement urbain durable

Le 15 septembre 2015 a été lancé le réseau 2nd Chance dans le cadre du programme européen URBACT dédié aux échanges et enseignements en matière de développement urbain durable. Il a été retenu dans le cadre de l'appel à projets URBACT III qui soutient 20 réseaux européens de villes.

Le réseau 2nd Chance réunit 11 villes partenaires issues de 11 pays européens différents, parmi lesquelles figurent la ville de Naples en tant que chef de file, et Caen la Mer.pour la France. Il travaille pendant 18 mois à la production d'un plan d'action local, fruit d'échanges de connaissances et de bonnes pratiques entre les villes partenaires.

L'objectif poursuivi par 2nd Chance est de convertir les bâtiments et les sites urbains vacants ou sous utilisés qui offrent des espaces permettant de regrouper des fonctionnalités et équipements indispensables aux villes dans de nombreux domaines (social, économique, écologique, culturel,...).

Sont plus particulièrement ciblés les bâtiments de grande taille et les complexes de bâtiments dont la taille ne permet pas une reconversion immédiate par le biais d'un seul investisseur. ils requièrent en effet une réflexion plus large sur une reconversion stratégique de ces espaces. Ils doivent offrir des usages adaptés aux besoins des villes et de leurs zones proches, à destination d'utilisateurs potentiels très large et répondant à l'intérêt général au delà du seul intérêt privé. La finalité de ces reconversions est d'encourager un développement urbain durable.

Chaque ville membre du réseau mène ainsi un plan d'action local en lien avec la thématique portée par 2nd Chance. Chacun de ces plans repose sur l'implication d'un ensemble d'acteurs locaux pertinents travaillant avec la ville concernée, formant ainsi le local group. Le programme URBACT soutient la structuration du réseau et l'organisation d'actions transnationales pour la promotion de ces projets, les échanges de pratiques entre villes, la valorisation des réflexions et des résultats,...

Ainsi, Caen la Mer a développé un projet complet de réaménagement de la Presqu'île de Caen, à partir de plusieurs bâtiments abandonnés. il s'agit de construire un plan local d'actions pour redonner vie à ces bâtiments et plus largement redynamiser l'ensemble de cette zone. Le local group qu'elle a structuré est constitué de la ville de Caen, de l'AUCAME, du SPLA Caen Preesqu'île, de la Région Normandie, du forum Nomade, de l'association Démosthène, du site du Pavillon,... Ce projet s'inscrit dans la démarche de réaménagement de la Presqu'île conduite par l'agence d'architecture néerlandaise MVRDV autour d'un plan-guide visant à créer un continuum entre Caen et la mer en travaillant sur le paysage, les enjeux environnementaux, les mobilités et les connexions. 

D'un budget total de 750 000 euros, le process porté par le réseau 2nd Chance implique Caen la Mer, qui a pu ainsi bénéficier d'un soutien de 37 515 euros de subventions européennes (85% de son budget sur le projet).

Pour plus d'information:

http://urbact.eu/2nd-chance#