La Commission européenne déclare officiellement 2018 « Année européenne du patrimoine culturel » 

L’initiative « 2018, Année européenne du patrimoine culturel » a été officiellement lancée à Milan le 7 décembre 2017 lors du Forum européen de la culture en présence de Tibor Navracsics, Commissaire européen chargé de l’éduction, de la culture, de la jeunesse et du sport et d’Antonio Tajani, Président du Parlement européen.

L’objectif de cette initiative est triple : 1) promouvoir le patrimoine culturel comme élément central de la diversité culturelle et du dialogue interculturel, 2) valoriser les meilleures pratiques pour assurer la conservation et la sauvegarde du patrimoine et 3) sensibiliser à ces questions un public large et diversifié. A noter que tous les types de patrimoine (architectural, archéologique, vivant, cinématographique, naturel etc.) et tous les types de projets, à toutes les échelles (locale, régionale, nationale, internationale), sont concernés.

Concrètement, cela se traduira par la labellisation d’évènements locaux, régionaux et nationaux (en France, cette labellisation sera effectuée par le Ministère de la Culture en lien avec les DRAC – Directions régionales des affaires culturelles). Au niveau européen, l’UE financera des projets transnationaux dans ce domaine ainsi que l’organisation de grands évènements européens. A titre d’exemple, la Commission européenne organisera en lien avec les Etats membres les « Assises européennes du patrimoine », première étape dans l’élaboration d’un plan d’action européen de long terme en faveur du patrimoine culturel.  Par ailleurs, pour assurer la pérennité de la mobilisation en faveur du patrimoine culturel au-delà de 2018, la Commission a annoncé qu’elle mènerait des projets de long terme s'articulant autour de 10 grands thèmes choisis en partenariat avec l’UNESCO et le Conseil de l’Europe :

  1. Un patrimoine partagé : le patrimoine culturel nous appartient à tous ;
  2. Le patrimoine à l’école : des enfants à la découverte des traditions et des trésors les plus précieux d’Europe ;
  3. Jeunesse et patrimoine : des jeunes donnent un nouveau souffle au patrimoine ;
  4. Patrimoine en transition : repenser les sites et les paysages industriels, religieux et militaires ;
  5. Tourisme et patrimoine : un tourisme responsable et durable axé sur le patrimoine culturel ;
  6. Prendre soin du patrimoine : élaborer des normes de qualités pour les interventions portant sur le patrimoine culturel ;
  7. Patrimoine en danger : combattre le commerce illicite des biens culturels et gérer les risques ;
  8. Compétences liées au patrimoine : améliorer l’éducation et la formation pour l’apprentissage des métiers traditionnels et des nouveaux métiers ;
  9. Tous au service du patrimoine : favoriser l’innovation sociale et la participation des citoyens et des collectivités ;
  10. Science et patrimoine : mettre la recherche, l’innovation, les sciences et les technologies au service du patrimoine

Toutes les informations relatives à l’Année européenne du patrimoine sont accessibles sur un site dédié créé par la Commission européenne : https://europa.eu/cultural-heritage/european-year-cultural-heritage_fr

  • Vous y trouverez notamment une carte des différents projets labellisés et des informations sur les évènements européens organisés dans ce cadre.

Pour plus d’informations sur les activités développées en France, le Ministère de la Culture a mis en place un site dédié : https://patrimoineeurope2018.culture.gouv.fr/